Rayan Nezzar, porte-parole de LREM, s'excuse après des messages injurieux

Rayan Nezzar, porte-parole de LREM, s'excuse après des messages injurieux

Ce lundi 8 janvier, l'un des trois hommes politiques nommés porte-parole de La République en Marche a annoncé sa démission dans un long tweet.

Et pour cause. D'anciens tweets compromettants, publiés en 2012 et en 2013 par celui-ci alors qu'il était étudiant à l'ENA, avaient été exhumés par Buzzfeed.

Dans certains de ses tweets, qu'il a effacés depuis, Rayan Nezzar injuriait des personnalités politiques comme Valérie Pécresse, Alain Juppé et Jean-François Copé.

Les Inrocks se paient Manuel Valls — Dangers de l'alcoolisme
En réaction, Manuel Valls a rapidemment publié un post demandant une explication "rapide" aux Inrocks . Il est " toujours Charlie " et ne cesse de le clamer haut et fort.

Il s'en était notamment pris à l'Etat hébreu dans un tweet du 3 mars 2013, accusant Israël de "ségrégation raciale". Professeur d'économie à l'université Paris Dauphine, il avait depuis exprimé ses regrets.

Rayan Nezzar renouvelle ses excuses "aux Marcheuses et aux Marcheurs, mais aussi à toutes les femmes et les hommes qui ont été blessés ou choqués par ces propos". Après avoir présenté des excuses et avoir été défendu par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et le délégué général du parti, Christophe Castaner, en vain, il a décidé de démissionner. En privé, Castaner aurait loué le "parcours génial" de son nouveau porte-parole, déplorant que "son vocabulaire de jeune de Montreuil le rattrape".

Related Articles