17 personnes ont été tuées — Fusillade en Floride

17 personnes ont été tuées — Fusillade en Floride

Quelques heures après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride, l'opinion publique américaine attendait l'allocution de Donald Trump.

"A une époque, il s'est un peu impliqué dans la cellule Clearwater de la Republic of Florida", a déclaré Jordan Jereb, joint au téléphone. Mais son discours pourrait rester dans les mémoires surtout pour ce qu'il ne dit pas: pas une fois le chef d'Etat n'a évoqué le sujet des armes, alors que le meurtrier a ouvert le feu sur les élèves et professeurs de son ancien lycée avec un fusil d'assaut semi-automatique la veille. Il avait été renvoyé pour des problèmes de comportement, selon le proviseur Robert Runcie. En janvier, un adolescent de 15 ans a tué deux élèves dans un lycée de Benton, dans le Kentucky.

"Il était silencieux, les gens le harcelaient parfois et il y avait des rumeurs sur lui, comme quoi il prévoyait une fusillade dans une école".

Un étudiant, interrogé par la chaîne locale WSVN-7, explique que Nikolas Cruz était un "enfant à problème" qui possédait des armes chez lui et qu'il avait parlé de les utiliser.

Nikolaus Cruz avait été renvoyé de l'école pour des raisons disciplinaires, notamment à cause de menaces envers certains camarades.

Passionné par les armes, Nikolas Cruz aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n'ont pas donné plus de détails.

Les médias ont diffusé des photos de Cruz, montrant les traits juvéniles de son visage aux yeux clairs, et rappelé son enfance marquée par l'absence de ses parents biologiques puis le décès de ses parents adoptifs.

Ligue des Champions : Les résultats
Pour l'occasion des matchs aller, la Juventus accueille Tottenham , tandis que Manchester City se déplace en Suisse, au FC Bâle . Le match reste équilibré mais les bookmakers favorisent Liverpool, malgré les absences de Nathaniel Clyne et Emre Can .

La mère adoptive du tireur, Lynda Cruz, est décédée d'une pneumonie en fin d'année dernière. L'avocat de la famille d'accueil a assuré que celle-ci n'avait "rien vu venir".

"Ils l'ont hébergé en se disant qu'ils faisaient une bonne action ", a-t-il expliqué. "Il était un peu bizarre, et il était déprimé après la mort de sa mère, mais qui ne le serait pas?". Le jeune était depuis scolarisé dans un lycée public et travaillait dans un magasin à proximité.

Sur CNN, le maire du comté de Broward, Beam Furr, a indiqué que Nikolas Cruz avait été suivi dans une clinique psychiatrique mais qu'il avait cessé d'y aller il y a plus d'un an.

Dans son ancien quartier, plusieurs personnes ont rapporté à la presse avoir prévenu la police pour des problèmes de voisinage.

Il avait auparavant posté sur les réseaux sociaux des messages "très alarmants", a indiqué le shérif Scott Israel, insistant sur la nécessité de signaler ce type de publications.

La police fédérale (FBI) a reconnu avoir été alertée en septembre à propos d'un commentaire laissé sur Youtube par un utilisateur du même nom que le tireur: "Je vais devenir tireur professionnel dans les écoles ". Des vérifications auraient été faites, sans permettre d'identifier l'auteur de ces commentaires.

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé lors d'une adresse à la nation jeudi à Washington qu'il se ferait une priorité de renforcer la sécurité des écoles et des élèves, après une fusillade massive dans un lycée en Floride qui a fait 17 morts et 14 blessés la veille.

Related Articles