Certains résultats seront publiés ce vendredi annonce la CENI — Communales

Certains résultats seront publiés ce vendredi annonce la CENI — Communales

CONAKRY-Les résultats partiels définitifs des élections communales sont attendus ce vendredi 09 février 2018.

Le président de la Céni, Amadou Salif Kébé, a fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes des violences post-électorales, qui ont fait au moins sept morts, dont quatre mineurs, avant d'annoncer ces résultats au siège de la Commission, ont constaté les correspondants de l'AFP. "À ce jour nous avons reçu un certain nombre de résultat 170 soit 175 PV sur tout le territoire national, mais certains de ces PV ne seront pas proclamés par ce qu'ils font l'objet de contentieux dans les juridictions compétantes", souligne Maître Kebé. "Parmi les PV parvenus à la CENI, a-t-il précisé, il y en a qui font objet de contentieux".

" Les PV qui ne font pas objet de contentieux, nous pouvons les proclamer demain", a notamment annoncé le Président de la CENI, remarquant qu'une décantation sera faite avant la proclamation.

En fait, selon le patron de la CENI, ce qui semble s'être passé, c'est que les délégués des partis politiques pourraient avoir confondu annulation et non réception des Procès-verbaux. "Tout cela fait que jusqu'à présent nous n'avons pas tous les résultats", a- t-il conclu.

La soeur de Kim Jong-Un assistera à l'ouverture
Elle sera la première de la dynastie au pouvoir à Pyongyang à se rendre au Sud depuis la guerre de Corée. Kim Eui-kyeom, porte-parole du président sud-coréen, a annoncé lors d'un point de presse que M.

Les autres résultats seront annoncés "au fur et à mesure", a ajouté le président de la Céni, sans autre indication.

Sur ce point, le conférencier a assuré que " la loi interdit aux magistrats d'annuler des procès-verbaux dans la commission de centralisation ". Quand ça vient de Nzérékoré, la personne l'achemine en voiture jusqu'à Conakry.

" Nous travaillerons pour que la vérité des urnes soient connue et que la paix règne dans la cité (.) Nous devons veiller à ce que nos intérêts ne soient pas au-dessus de l'intérêt national et de la cohésion sociale", a interpelé maître Salifou Kébé.

Related Articles