Gare aux plats industriels — Cancer

Gare aux plats industriels — Cancer

Sur la période et la population étudiée, les scientifiques ont fait état de 2.228 cas de cancer, dont 108 mortels et 739 cancers du sein. Les résultats significatifs que nous avons observés sont une augmentation du risque de cancer au global, toutes localisations confondues, et plus particulièrement du sein, associé à une part croissante d'aliments ultra-transformés dans le régime alimentaire.

Enfin, dernière piste possible à explorer: les emballages et autres films plastiques: "La transformation des aliments, et en particulier leur cuisson, produit des contaminants nouvellement formés ", alertent les chercheurs. Les chercheurs soulignent cependant que "le lien de cause à effet reste à démontrer".

Ces travaux ont été publiés dans la revue médicale britannique British Medical Journal.

Les viandes rouges ou blanches salées sont considérées comme des "aliments transformés" alors que les viandes fumées et/ou avec des nitrites et des conservateurs ajoutés, comme les saucisses et le jambon, sont classées parmi les "aliments ultra-transformés". De 2009 à 2017, les participants à l'étude NutriNet-Santé ont périodiquement rempli des questionnaires en ligne sur ce qu'ils mangeaient. Les données alimentaires ont été recueillies à l'entrée dans l'étude à l'aide d'enregistrements de 24h répétés, conçus pour évaluer la consommation habituelle des participants pour 3300 aliments différents.

Enquête Mueller: treize Russes inculpés pour ingérence dans l'élection américaine
Le président Trump a été tenu informé des inculpations annoncées vendredi, a précisé la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders.

Au cours du suivi, 2 228 cas de cancers ont été diagnostiqués et validés. L'étude précise qu'elle a pris en compte les "facteurs sociodémographiques et liés au mode de vie". Ceci suggère que la moins bonne qualité nutritionnelle globale des aliments ultra-transformés ne serait pas le seul facteur impliqué dans cette relation. C'est une association. C'est la première étude qui montre cela et il faut confirmer ces résultats dans d'autres populations, d'autres pays. C'est une étude très importante qui soulève la question de la qualité nutritionnelle des aliments et des éléments ajoutés.

Les aliments ultra-transformés comme le pain, les brioches, les nuggets de volaille, les soupes instantanés ou encore les sodas et biscuits apéritifs sont classés en fonction de 4 degrés de transformation. "Les chercheurs se sont intéressés aux " aliments ultratransformés ", qui, d'après eux, " contiennent souvent des quantités plus élevées en lipides, lipides saturés, sucres et sels ajoutés, ainsi qu'une plus.

Selon l'Inserm, un aliment ultra-transformé peut avoir subi par exemple une "hydrogénation, ou une hydrolyse, une extrusion, ou un prétraitement par friture".

Ce sont des aliments contenant des additifs alimentaires, édulcorants, émulsifiants, colorants, texturants, exhausteurs de goûts, conservateurs. Quatre groupes d'aliments transformés Les aliments "ultra-transformés", qu'est-ce que c'est?

Related Articles