La consommation excessive d'alcool accroît fortement les risques de démence

La consommation excessive d'alcool accroît fortement les risques de démence

Quant à la consommation "excessive", elle est définie comme au moins six verres par jour pour un homme et quatre pour une femme.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 47 millions de personnes environ sont atteintes de démences dans le monde, dont deux tiers souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Des scientifiques ont identifié que les risques de démences étaient plus élevés chez les personnes alcooliques. Les chercheurs se sont donc basés sur le Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information qui renseigne toutes les causes d'hospitalisation.

Gironde : Le motard qui avait tué un gendarme a été retrouvé mort
Les enquêteurs privilégient la piste du suicide, sans que l'on en connaisse dans un premier temps les circonstances. L'adolescent avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

Le facteur de risque est plus important encore pour les cas de démence précoce avant 65 ans.

"Nous pensons que l'alcool pourrait précipiter la survenue de ces maladies et accélérer leur progression en augmentant les dommages structurels et fonctionnels dans le cerveau", expliquent Carole Dufouil, directrice de recherche à l'Inserm et Michaël Schwarzinger, chercheur affilié. Les chercheurs ont retrouvé une consommation excessive d'alcool, voire une dépendance, chez 8% des cas après 65 ans.

Entre 2008 et 2013, 57.000 cas de démence ont été observés en France.

Related Articles