La Haute-Loire garde ses bonnes étoiles — Guide Michelin

La Haute-Loire garde ses bonnes étoiles — Guide Michelin

L'édition 2018 du guide Michelin comptera 621 étoilés, soit cinq de plus que l'an dernier. Marc Veyrat et Christophe Bacquié ont reçu la distinction suprême.

Disponible à partir du 9 février, le guide Michelin France, dont la sélection est réalisée à partir des visites d'inspecteurs anonymes, inaugure par ailleurs un système de "parrainage" pour accompagner les nouveaux étoilés.

La salle s'est levée à l'unisson pendant quelques secondes pour saluer la disparition à ce chef qui a tant fait pour la renommée de la gastronomie lyonnaise et française.

Bruno Genesio critique l'arbitrage
L'entraîneur lyonnais n'a pas digéré les deux derniers penaltys concédés à Bordeaux et à Monaco ces deux dernières semaine. "Si l'on prend les chiffres depuis la saison 2016-2017, l'OM a bénéficié de cinq penalties et Lyon dix-neuf".

Et la Maison Christian Etienne à Avignon son étoile, de même que le Carré d'Alethius à Charmes-sur-Rhône, le Clair de la Plume à Grignan, le Likoké aux Vans, le Domaine du Colombier à Malataverne, Michel Chabran à Pont-de-l'Isère, le Pré du Moulin à Sérignan-du-Comtat, Flaveurs à Valence, le Vivarais à Vals-les-Bains et le Kléber à Crest. Ne cherchez pas. Il n'y a pas de nouveaux restaurants étoilés en Béarn. Paris n'en avait alors que 4. "Cette troisième étoile a une saveur particulière". Cuisson dans des écorses, arômes avec des plantes sauvages, Marc Veyrat confie quelques secrets. Dès les années 80, le regretté Bernard Loiseau (Saulieu en Bourgogne) commentait les premiers succès de Marc Veyrat: "Marc ira très loin, car il a un talent exceptionnel, une créativité sans pareille". Seul Cordeillan-Bages à Pauillac perdait ses deux étoiles mais seulement parce que le chef a changé.

En Occitanie, d'autres restaurants ont une étoile. Il a eu un petit moment d'émotion lorsqu'il a invité sa femme pour qu'elle partage les honneurs sur scène.

Pour cette nouvelle cuvée, deux établissements décrochent leur seconde étoile: Takao Takano (Lyon) et Jean Sulpice (Talloires). "Puis pour l'équipe et les clients, c'est une forme de respect de se voir accorder ces étoiles." .

Related Articles