L'affolement gagne Wall Street, le Dow Jones plonge

L'affolement gagne Wall Street, le Dow Jones plonge

Celui de Wall Street a donc eu lieu lundi: en moins d'une heure l'indice Dow Jones s'est brutalement amaigri de près de 1 500 points (il en reste encore 24 345,75, soit une chute de 4,6 %). L'indice phare de la Bourse de Bruxelles suivait ainsi les lourdes pertes enregistrées à Tokyo et à Wall Street plus tôt dans la journée. Vers 20H05 GMT, il était descendu jusqu'à 23.923,88 points, le Nasdaq chutant parallèlement quant à lui de 2,65% tandis que l'indice élargi S& P 500 cédait 3,40%. Des analystes parlent d'une correction en cours, de l'ordre de 10%, pour les marchés.

Après un début d'année euphorique sur les marchés, avec des séries de records à Wall Street et le Nikkei au plus haut en 26 ans, "cette soudaine baisse est un choc", a commenté Toshihiko Matsuno, de SMBC Nikko Securities, interrogé par l'AFP.

'Le déclencheur semble être la hausse des taux', estime LBPAM, soulignant que 'le stress est monté sur les marchés de taux à partir de mi-janvier, alors que les marchés actions n'ont commencé à réagir que durant la dernière semaine de janvier'. Alors que les marchés n'ont cessé d'enchaîner les records ces derniers mois, de nombreux observateurs avaient d'ores et déjà alerter de l'imminence d'une correction. Bonne nouvelle pour l'économie américaine, l'annonce d'une augmentation significative des salaires en janvier a eu un effet dévastateur sur les marchés en ravivant les craintes d'inflation, et donc d'un resserrement monétaire américain à un rythme plus rapide que prévu. Cette évolution rend plus cher le coût des emprunts aussi bien pour les entreprises que pour les investisseurs et offre aux courtiers un placement désormais un peu plus rémunérateur et moins risqué que les actions.

Selon plusieurs sources de marché, ce brusque accès de volatilité sur les actions a menacé de liquidation pure et simple deux des plus populaires des "exchange-traded products" (ETP), utilisés par certains investisseurs pour tirer profit de la faiblesse de la volatilité.

Italie : Un homme arrêté pour avoir tiré sur des étrangers
D'après la RAI, il semblerait que le tireur ait visé des personnes noires, blessant quatre migrants . L'un des tireurs présumés a été arrêté par les forces de l'ordre , d'après une source policière.

"La question maintenant est de savoir si les investisseurs qui ont ces derniers mois profité de chaque mouvement de repli pour faire des achats à bons comptes vont encore une fois refaire leur apparition ou s'ils vont rester en retrait", a remarqué JJ Kinahan, spécialiste des marchés pour la plateforme de courtage TD Ameritrade.

Depuis la chute du Dow Jones américain, lundi 5 février, toutes les places financières du monde sont à la baisse, en raison d'une crainte de forte inflation.

Le Dow Jones a perdu plus de 9% en 36 minutes le 6 mai 2010, du fait d'algorithmes, un épisode baptisé "Krach éclair". La major ExxonMobil a par exemple cédé 5,69%.

Related Articles