Quatre Canadiens en finale de slopestyle — Pyeongchang

Quatre Canadiens en finale de slopestyle — Pyeongchang

Le suspense est demeuré total jusqu'au bout puisque Max Parrot, qui avait dominé les qualifications (87,37) devant McMorris (86,83), s'est élancé en dernier alors qu'il n'était pas encore sur le podium.

"J'étais très content d'avoir pris la tête".

Le freestyle aurait difficilement pu rêver meilleur ambassadeur que "Red" Gerard, dont le run, de par ses lignes, ses figures et ses prises de risque, a fait souffler un rafraîchissant vent d'originalité. "Mais vous savez, les juges ont leur façon de voir et je suis surexcité!"

Les Canadiens Maxence Parrot et Mark McMorris ont réussi à grimper sur la deuxième et la troisième marche du podium. Bien entouré Mark McMorris a surtout fait preuve d'une grande force mentale pour revenir au plus vite.

Apprentissage : Carole Delga critique la réforme annoncée par le gouvernement
Les heures au-delà de 35h seront payées en heures supplémentaires et les compensations seront négociées par accord de branche. La durée du contrat pourra être facilement modulée pour tenir compte du niveau de qualification déjà atteint par le jeune.

Mais un ample triple cork sur le dernier saut pour clore un troisième run d'un tout autre niveau a convaincu les juges.

Sa performance n'est en tout cas pas passée inaperçue dans le monde du ski, l'Américaine Lindsey Vonn publiant sur Twitter par exemple à son presque million d'abonnés deux photos superposées de McMorris: sur la première il est sur son lit d'hôpital, branché à plusieurs machines et bien mal en point. "Je ne veux pas trop repenser au passé mais j'apprécie le fait d'être sur mon snowboard, a-t-il lancé une fois le bronze assuré".

Les Norvégiens Staale Standbech, médaillé d'argent en Russie lors des Olympiques de 2014, et Markus Kleveland ont tous deux chuté à leur dernière tentative, pavant la voie aux planchistes canadiens.

Related Articles