Trump veut un défilé militaire inspiré de celui du 14 juillet

Trump veut un défilé militaire inspiré de celui du 14 juillet

Donald Trump a donc récemment demandé au Pentagone de réfléchir à l'organisation d'un défilé militaire, semblable à celui du 14 Juillet auquel il a assisté l'an dernier sur les Champs-Elysées.

Dans le documentaire La Patrouille de France entre ciel et terre, diffusé ce jeudi 8 février à 21H sur C8, on nous propose de découvrir l'orchestre de la garde républicaine au défilé du 14 juillet, jouant le tube de Daft Punk, Get Lucky, en la présence de Donald Trump et de Emmanuel Macron. "Il y avait beaucoup d'avions et beaucoup de puissance militaire".

Donald Trump a évoqué l'idée lors d'un rendez-vous avec des officiels militaires, dont le secrétaire à la Défense Jim Mattis et le chef d'Etat-Major des armées, le Général Joe Dunford.

Donald Trump et Emmanuel Macron le 14 juillet à Paris.

USA levée de boucliers contre le défilé militaire de Trump
France USA levée de boucliers contre le défilé militaire de Trump Monde Ebloui par le 14 Juillet Donald Trump veut sa propre parade

Avant de rajouter: " Le président soutient les troupes américaines qui risquent tous les jours leurs vies pour assurer la sécurité de notre pays.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, confirme ce mardi 6 février 2018 que la proposition est étudiée, mais le financement d'un tel événement, qui coûterait des millions de dollars, n'est pas encore clair.

Mais ce n'est pas certain que Donald Trump puisse mettre en place ce défilé militaire. Onéreuses, elles nécessitent un déploiement de mesures exceptionnelles. "A cause de ce que j'ai vu, nous pensons vraiment à organiser un grand défilé à Washington sur Pennsylvania Avenue le 4 juillet".

Il s'agit de la première visite d'Etat d'un dirigeant étranger à la Maison Blanche depuis l'accession au pouvoir de Donald Trump. "Les plus hauts niveaux de l'armée travaillent dessus". Elle pourra défiler sur Pennsylvania Avenue, survoler New York et Washington.

"Les gens y pensent toujours" : à Ajaccio, l'hommage au préfet Claude Érignac
A la tête de l'Assemblée régionale, les dirigeants nationalistes, en quête de plus d'autonomie, ont appelé M. Ce qui sera mené "sans faux semblants", "sans non-dits" et "sans détour", selon lui.

Related Articles