1 jeune sur 5 pense qu'il se transmet par la transpiration — Sida

1 jeune sur 5 pense qu'il se transmet par la transpiration — Sida

L'organisation a révélé le 21 mars les résultats d'un sondage réalisé par Ifop-Bilendi auprès des jeunes de 15 à 24 ans.

"Ce qui est inquiétant, c'est que ces proportions ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d'années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps", s'est alarmée Florence Thune, la directrice générale de Sidaction, dont les propos ont été rapportés par Ouest-France. Elle estime que "de vieilles peurs" remontent à cause d'un "manque d'information" mais également à cause du fait "qu'on parle moins du virus VIH". Les idées fausses sur le VIH continuent de circuler et ne feraient qu'augmenter avec les années. Cette proportion tombe à 22 % pour les réseaux sociaux, pourtant privilégiés par les jeunes pour s'informer. Face à cela, ces jeunes estiment que les pouvoir publics doivent prendre part à des messages officiels sur le sujet: "Près de sept jeunes interrogés sur dix estiment que les élus locaux (75 %), le pouvoir public (72 %) ou le ministère de l'Education nationale (67 %) n'en font pas suffisamment en matière d'information sur le VIH/sida".

Depuis des années, nous usons de tous les moyens nécessaires pour lutter contre le virus du sida.

Afin de contrer les transmissions du Sida de la mère à l'enfant, l'Association en charge du Sidaction, SIDACTION, accorde une certaine importance à certains projets comme celui de la prise en charge des enfants exposés, infectés et affectés par le VIH, qui vise à leur garantir prévention et soins, de la prévention de la transmission mère-enfant jusqu'à la santé sexuelle et reproductive des adolescents.

Un véhicule autonome Uber tue une piétonne — USA
La loi du 5 juillet 1985, aussi dite "loi Badinter", permet d'indemniser toute victime d'un accident de la circulation. Alors, est-ce que cet accident pourrait être un frein sérieux à l'épanouissement des véhicules autonomes?

Un récent sondage publié en mars 2018, nous révélait que 21% des jeunes pensent que le virus peut se transmettre par un baiser.

Seuls 91 % des jeunes interrogés pensent que le préservatif est efficace pour empêcher la transmission du VIH/sida, soit une perte de 7 points depuis 2015. "Aussi, 19 % pensent que la pilule du lendemain peut empêcher la transmission du VIH (soit +9 points par rapport à 2015)", rapporte le sondage.

26 % considèrent qu'il existe des médicaments pour guérir du sida (contre 13% en 2009).

Ce week-end aura lieu l'édition 2018 du Sidaction. Elle succède ainsi à Pierre Bergé, décédé le 8 septembre dernier. Chaque jour, en France, 6 000 personnes découvrent leur séropositivité.

Related Articles