"C'est une double peine qui a été infligée aux parents" — Affaire Maëlys

Le papa de Maëlys, lui, a remercié tout ceux qui ont participé à l'enquête mais il a aussi raconté la souffrance de la famille ces derniers mois.

Les parents de la fillette sont apparus jeudi avec des photos de Maëlys en main, demandant aux journalistes de ne pas poser de questions.

C'est la première fois qu'ils prennent la parole depuis la découverte du corps de leur fille. Le 14 février, Nordahl Lelandais reconnaissait avoir tué la fillette de 9 ans et le corps de la victime était retrouvé.

La semaine suivante, le trentenaire avait cependant refusé de répondre aux magistrats instructeurs de Grenoble, se murant à nouveau dans le silence.

L'avocat des parents de Maëlys, Me Fabien Rajon, s'en est pris directement à la défense de Nordahl Lelandais.

Insolite. Pourquoi nos horloges ne sont-elles plus à l'heure ?
Pour autant, les horloges des appareils électriques ne retrouveront pas du jour au lendemain l'heure exacte. L'association explique le phénomène par une baisse significative de la production d'électricité du Kosovo .

C'est en sa présence, ce jeudi à 18h30, que les parents vont s'exprimer. "Maëlys tu étais, tu es et tu seras toujours dans notre cœur, tu nous laisse un grand vide" a dit la mère de la petite fille. "Tout ce qu'il a fait est inexcusable, impardonnable".

"Maëlys sois-en certaine, ton assassin est désormais en prison, il ne s'en prendra plus à des innocents".

Le père de la petite fille a également assuré que "la famille du mis en cause n'a fait preuve d'aucune empathie envers nous". "Le respect n'aurait-il pas dû le conduire à faire preuve d'humanité à notre égard?", s'est-il désolé.

Le but de cette prise de parole n'est pas encore connu. Ce militaire de 23 ans que Nordahl Lelandais est suspecté d'avoir tué. Son avocat qui est également celui de la famille Noyer a déclaré à BFMTV qu'il souhaitait "vérifier s'il n'y a pas eu une connexion entre Éric Foray et Nordhal Lelandais ou des proches de Nordhal Lelandais, détaille Me Boulloud". Fabien Rajon lors d'une conférence de presseCette "attente" était "délibérée, réfléchie et manifestement voulue par le mis en cause", a regretté l'avocat. Comment la défense a-t-elle pu aller jusqu'à affirmer que les enquêteurs s'étaient fourvoyés en négligeant d'autres pistes extrêmement importantes, en affirmant que la thèse de l'accusation ne tenait pas, qu'on aurait prétendument construit un dossier autour de la culpabilité de Nordahl Lelandais?

Related Articles