Des premiers tests réussis — Pilule pour hommes

Des premiers tests réussis — Pilule pour hommes

Un essai clinique américain vient en effet d'apporter des résultats particulièrement encourageant dans la mise en place future d'une pilule contraceptive pour hommes. "Nous aurons également besoin d'examiner en détail les effets secondaires potentiels, avant de faire une étude avec des couples pour démontrer que cela peut être utile au quotidien", explique Stéphanie Page. Mais du fait d'une fonction sexuelle différente, la tâche s'avère complexe. Plusieurs approches cohabitent: surélever la température des testicules pour tuer les spermatozoïdes, bloquer les canaux qui libèrent le sperme, modifier la structure des spermatozoïdes afin qu'ils ne puissent atteindre l'ovule, ou encore impacter à l'aide d'hormones la spermatogenèse, processus de fabrication des spermatozoïdes, afin que le corps n'en fabrique plus, au moins de façon temporaire.

Si quelques effets secondaires ont été constatés comme une légère prise de poids et une diminution du HDL ("bon " cholestérol), les résultats sont prometteurs à l'heure où les seules options de contraception disponibles pour les hommes sont la vasectomie, les préservatifs ou le coït interrompu.

Les résultats de la recherche ont été publiés sur le site de la société américaine dédiée à la recherche fondamentale Endocrine Society. Ici, les chercheurs assurent avoir surmonté cet obstacle en ajoutant à la formule un acide gras à longue chaîne, qui, selon les scientifiques, ralentit l'élimination des hormones et préserve le foie. Les chercheurs ont testé trois doses de DMAU (100, 200 et 400 milligrammes) et deux formulations différentes (huile de ricin ou poudre).

Palmarès des Lycées 2018 : découvrez les meilleurs lycées de France
A la cité scolaire, un élève qui est entré en seconde dans ce lycée a eu 88 % de chances d'obtenir le bac dans l'établissement. Au niveau du taux de réussite au bac à la cité scolaire, 94% des 197 élèves présents au baccalauréat ont obtenu leur diplôme.

Mais reste à savoir si les hommes seront prêts à sauter le pas. Le produit est efficace au bout de 28 jours de prise. Mais malgré cette chute de testostérone, les hommes n'ont pas rapporté d'effets indésirables réellement néfastes.

Des études complémentaires seront encore nécessaires pour s'assurer que le produit, pris dans la durée, bloque toujours aussi efficacement la production de spermatozoïdes.

Related Articles