Indre-et-Loire: des chômeurs arnaqués

Indre-et-Loire: des chômeurs arnaqués

Des centaines de chômeurs ont été victimes de fausses offres d'emploi, rapporte France Bleu Touraine. Le commissariat de Tours (Indre-et-Loire) a reçu jusqu'à cinq plaintes par semaine pendant cette période.

D'après Christine Delorme, directrice territoriale déléguée du Pôle emploi Centre Val-de-Loire, ces tentatives d'arnaque de sont pas une nouveauté et la plateforme en ligne de Pôle emploi rencontre elle-même des tentatives d'annonces frauduleuses, contrées par un logiciel et par les conseillers en charge de filtrer les offres. Recruteurs et candidats prennent contact par mail ou par téléphone et, rapidement, le faux employeur propose d'envoyer 1.000 ou 2.000 euros par chèque pour que le nouvel employé achète le matériel nécessaire au travail, indique France Bleu. L'employeur vous appelle en expliquant qu'il s'agit d'une erreur comptable. Un chèque reçu peu de temps après, mais avec un montant supérieur de quelques centaines d'euros. Cette méthode permet ainsi aux malfrats de récupérer la somme en argent liquide. C'est là qu'intervient l'arnaque, puisque qu'après avoir remboursé la somme, les candidats s'apercevaient que leur chèque se révélait soit faux, soit déclaré volé, ou de toute façon impossible à encaisser. A la fin du mois de février, des dizaines de plaintes avaient déjà été déposées à la Seyne-sur-Mer, dans le Var, pour une escroquerie similaire, qui visait là encore les chômeurs.

Reims et Nîmes déroulent, Nancy gagne enfin
Il a clôturé la marque, sur penalty (63), et reste le meilleur buteur de L2, loin devant, avec 21 réalisations. En bas de tableau, Nancy gagne enfin, contre le Gazélec d'Ajaccio (1-0), après quatre défaites consécutives.

C'est une escroquerie très bien organisée qui touche des demandeurs d'emploi qui utilisent des sites d'annonces entre particuliers. Les escrocs, eux, peuvent être n'importe ou dans le monde.

Related Articles