Le calendrier des jours de grève — SNCF

Le calendrier des jours de grève — SNCF

Au regard des annonces de l'intersyndicale, voici le calendrier prévisionnel des grèves du 3 avril au jusqu'au 28 juin.

Puis, la grève "perlée" reprendra les 8 et 9 avril et ainsi de suite avec chaque fois un décalage de deux jours dans la semaine, ce qui, évidemment rendra encore plus difficile la mise en place de formules de transport alternatives. Hors cadres, les cheminots perdent entre 50 et 90 euros par jours de grève, soit entre 600 et 1080 euros par mois pour 12 jours. Mais tous ont été tellement pris à rebrousse-poil par le discours gouvernemental sur les cheminots " privilégiés " et la mauvaise tenue de leur maison commune qu'il n'a pas été difficile de tomber d'accord.

En réalité, ce calendrier n'est pas seulement le fruit d'un coup de com', c'est aussi, et surtout, celui des arbitrages entre quatre syndicats aux sensibilités très différentes. Il a regretté que les gouvernements précédents aient reculé "par peur des manifestations". Du côté de la CFDT, on déclare primordial de maintenir " l'unité syndicale, indispensable ", à tout prix.

La CGT Cheminots avait indiqué mardi, après avoir rencontré le Premier ministre Édouard Philippe, que l'intersyndicale pourrait décider "une grève reconductible par période de 24 heures ou sous une autre forme".

Les garanties apportées mercredi par la ministre des Transports Elisabeth Borne ne semblent pas calmer les esprits.

Une nouvelle compilation de jeux Mega Drive — Sega
A noter que la compilation SEGA MegaDrive Classics sera proposée en téléchargement, mais également en version boîte. La société a annoncé l'arrivée de Sega Mega Drive Classics dès le 29 mai 2018 sur PlayStation4 et Xbox One .

Le projet de loi doit être débattu en avril à l'Assemblée nationale et en mai au Sénat. "On pense que c'est une stratégie de communication, dit le secrétaire fédéral Sud Rail". Une nouvelle intersyndicale est prévue mercredi 21 mars, veille d'une journée de manifestation de la fonction publique et des cheminots, pour préciser les modalités concrètes de la mobilisation. Mais rien ne dit que les discussions seront des plus sereines.

Le gouvernement veut recourir aux ordonnances pour éviter le " blocage " du pays, soit des grèves et des manifestations massives, a admis le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Christophe Castaner, jeudi dans une entretien à France Info.

Invitée sur RTL ce vendredi 16 mars, Valérie Pécresse s'est dite "préoccupée" par ce préavis de grève et a exigé la tenue d'un "service minimum d'un train sur trois". Si la CGT et Sud-Rail ont la culture du conflit frontal, l'Unsa et la CFDT sont classés parmi les réformistes pour leur propension à privilégier le dialogue, la négociation.

Ce sera finalement la grève. Évidemment, si le gouvernement persiste dans cette ligne-là, on sera obligés de rentrer en grève pour obtenir de réelles négociations. Soit 72 jours au moins partiellement impactés!"Il faut comprendre qu'à la SNCF, beaucoup de métiers sont exercés de nuit, explique un salarié". " De nombreux cadres ont déjà signifié qu'ils n'accepteraient pas de suppléer les conducteurs grévistes ", soulignait Mobilettre. Et elle conclut: "Je ne suis pas dans une logique d'épreuve de force".

Related Articles