Les préservatifs chinois trop petits pour les Zimbabwéens

Les préservatifs chinois trop petits pour les Zimbabwéens

Du coup, l'élu zimbabwéen a invité le fabricant chinois à revoir ses standards de taille.

C'est le site NewZimbabwe.com qui rapporte l'information qui, bien que drôle, révèle d'une importance cruciale pour le peuple d'Afrique australe. Les préservatifs importés de Chine font beaucoup trop de mécontents dans son pays: ils sont jugés trop petits. Cette fois-ci, il n'y a que la taille qui compte. "Les jeunes ont désormais une marque de contraceptifs qu'ils aiment, mais nous ne les fabriquons pas". "Nous encourageons l'utilisation du préservatif mais certains de nos concitoyens se plaignent de l'étroitesse des moyens de contraception qu'on leur propose", a expliqué Parirenyatwa, précisant que les préservatifs importés de Chine communément utilisés par les populations étaient "trop petits ".

"Nous devons regarder cela; vous devez pouvoir avoir vos propres préservatifs". "Si vous voulez être un gros marché, s'il vous plaît, fabriquez des préservatifs".

L'Europe s'apprête à taxer les ventes de Google, Apple et Amazon
Le taux sera probablement " plus près de 2 que de 6 ", confie le ministre français de l'Economie et des Finances , Bruno Le Maire. Il préfère en effet un texte "applicable très vite plutôt que des négociations interminables ".

Selon Newsweek, le Zimbabwe est en effet l'un des pays d'Afrique subsaharienne les plus touchés par le fléau du sida.

Malgré de nets progrès, le Zimbabwe reste l'un des pays au monde les plus touchés par le Sida.

Related Articles