Tesla pourrait être contraint d'hypothéquer sa Gigafactory face au manque de liquidités

Tesla pourrait être contraint d'hypothéquer sa Gigafactory face au manque de liquidités

Suite à l'affaire Cambridge Analytica et aux défis lancés par plusieurs twittos, Elon Musk a décidé de supprimer les pages Facebook de Tesla et SpaceX.

En 2016, un automobiliste américain avait déjà trouvé la mort alors qu'il conduisait une berline Model S de Tesla équipée d'Autopilot. Il n'a pas encore pu récupérer le "journal de bord" informatique, qui pourrait aider à en déterminer les circonstances. Le tout dans un climat où des réserves naissent sur la voiture autonome après l'accident mortel d'un véhicule Uber à Tempe, en Arizona.

"Les difficultés de l'autonomie et l'accélération de Waymo (Google) pour commercialiser (les véhicules autonomes) posent la question de savoir si Tesla sera vraiment le leader pour l'application de l'intelligence artificielle dans les transports", avancent les analystes de la banque Morgan Stanley. A ce rythme, le vendeur de voitures doit donc renflouer ses caisses ou accélérer son rythme de production.

Octogénaire tuée: deux suspects mis en examen pour homicide à caractère antisémite
Selon une source policière, il était connu des services de police pour des affaires de viol et d'agression sexuelle. Après des mois de bras de fer judiciaire, le caractère antisémite du meurtre avait été retenu par la juge.

Le groupe californien s'est fixé des objectifs de production qu'il a dû revoir nettement à la baisse en raison de "goulots d'étranglement". Tesla prévoit de ne pas produire plus de 2 500 exemplaires par semaine d'ici à la fin du mois en cours et de monter à 5 000 par semaine à partir de fin juin. L'entreprise californienne est sanctionnée pour ses problèmes de production et le risque d'un manque de liquidités. Moody's a décidé d'abaisser la note de la société à "Caa1" contre "B3" auparavant et l'a assortie d'une perspective "négative", ce qui suggère que l'agence envisage de la dégrader encore à moyen terme. Les objectifs initiaux étaient de 5 000 véhicules par semaine à la fin 2017 et 10 000 à la fin 2018.

Nous estimons que Tesla aurait besoin d'environ 8 milliards dans les huit mois à venir pour combler ses pertes d'exploitation, ses dépenses en capital, ses dettes qui arrivent à échéance et les besoins en fonds de roulement.

Related Articles