Un gars une fille : Jean était un vrai gentleman avec Alexandra

Un gars une fille : Jean était un vrai gentleman avec Alexandra

À la fin, Chouchou gagnait donc autant que Loulou!

Ils ont beau être séparés depuis quatre ans, Alexandra Lamy conserve de bons souvenirs de son ancien mari Jean Dujardin et continue d'en louer les qualités.

L'inégalité salariale entre un homme et une femme est un combat qui dure depuis toujours et cela dans quasi tous les milieux sociaux. Selon nos confrères de Rtl.be Alexandra Lamy a révélé qu'à l'époque de la série Un gars, Une fille, elle ne touchait qu'un tiers du salaire de Jean Dujardin.

Le détail des perturbations du 22 mars en Touraine — Grève SNCF
Par ailleurs, la SNCF a suspendu toutes les réservations de trains pour les jours de grève prévus dans les trois prochains mois. D'autant que le syndicat se réserve la possibilité de durcir son mouvement si aucun résultat n'est obtenu.

Aujourd'hui Alexandra Lamy se dit favorable à l'instauration de quotas dans les aides publiques, et ce pour garantir la parité femmes-hommes dans ce secteur: "La parité est une évidence: à niveau égal et talent égal, une femme doit gagner la même chose qu'un homme". Et s'il faut malheureusement passer par des quotas pour garantir la parité dans les productions, et bien il faut le faire " a t-elle déclaré. Il était d'autant scandalisé plus que c'était souvent moi qui réécrivais les textes ou les adaptais. Après Jennifer Lawrence, Robin Wright ou récemment Claire Foy, Alexandra Lamy rejoint la liste des actrices qui ont pris la parole après avoir perçu un salaire nettement inférieur à celui de leurs homologues masculins.

Au bout de neuf mois, l'actrice en parle finalement à son partenaire, qui a immédiatement mis la pression sur la production: "Jean s'est rendu dans le bureau des productrices et a exigé que je gagne la même chose que lui, sinon il quittait le programme".

Un vrai gentleman ce Jean-Dujardin!

Related Articles