Algérie- crash avion militaire: 257 morts, parmi lesquels des membres du Polisario

Algérie- crash avion militaire: 257 morts, parmi lesquels des membres du Polisario

Plusieurs appareils de l'armée algérienne se sont écrasés ces dernières années, faisant des dizaines de victimes. Le crash a eu lieu à 30 kilométres au sud d'Alger où l'aéronef s'est écrasé dans un champ et a fait au moins 257 morts.

À bord de l'engin se trouvaient majoritairement des militaires algériens, accompagnés de leurs familles, dix membres de l'équipage et 26 membres du Front Polisario, le mouvement qui réclame l'indépendance du Sahara occidental. L'avion transportait environ 260 personnes, dont la plupart appartiennent à l'Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles. Aucune hypothèse n'a été pour l'heure avancée pour expliquer l'accident. Le ministère de la Défense avait attribué l'accident aux mauvaises conditions météorologiques.

L'avion est un Iliouchine II-76, un appareil de transport militaire quadriréacteur conçu en ancienne Union soviétique.

Viktor Orban triomphe — Législatives
A Vienne, une coalition entre les conservateurs et l'extrême-droite est au pouvoir depuis décembre. Le tout légalement, grâce à sa "super-majorité" au Parlement.

Sur les images retransmises par la chaîne Annahar, on voit une fumée noire s'élever aux abords d'une autoroute et une foule de badauds et de responsables de la sécurité se tenant dans un pré aux alentours du site du crash.

Quelques mois plus tard, un appareil affrété par Air Algérie et reliant Ouagadougou à Alger s'était écrasé au Mali (116 morts).

[Mis à jour le 11 avril 2018 à 15h59] Le crash d'un avion de transport de l'armée algérienne survenu ce mercredi matin en Algérie, à Boufarik, a selon le premier bilan officiel causé la mort de 257 personnes.

Related Articles