Coup dur pour Halilhodzic — Ancien

Coup dur pour Halilhodzic — Ancien

À deux mois de la Coupe du monde, le Japon n'a plus de sélectionneur. Akira Nishino a été nommé nouveau sélectionneur.

"La communication et la confiance avec les joueurs s'est trouvée ébranlée", a affirmé M. Tashima.

" Beaucoup de personnes m'ont critiqué malgré le fait que le Japon était en tête de son groupe". Un autre journal sportif a évoqué "un manque d'unité" entre lui et les joueurs.

Viktor Orban triomphe — Législatives
A Vienne, une coalition entre les conservateurs et l'extrême-droite est au pouvoir depuis décembre. Le tout légalement, grâce à sa "super-majorité" au Parlement.

Remplacé par Akira Nishino, l'homme de 65 ans n'a, surtout, pas du tout réussi à s'adapter à la culture locale puisqu'il n'a cessé de remettre en cause sa hiérarchie ces derniers mois. L'ensemble de ces éléments aurait alors mené au limogeage de Vahid Halilhodzic. "A ceux qui m'ont attaqué, je leur dis: dommage, mais je vais juste continuer mon travail", avait-il lancé.

Dans un entretien à l'AFP en novembre 2016, il avait admis "bousculer peut-être certaines choses". Une terrible nouvelle pour le Franco-Bosnien, qui va une nouvelle fois rater la plus prestigieuse des compétitions internationales après avoir connu pareille désillusion en 2010 avec la Côte d'Ivoire. A quelques semaines du début de la plus prestigieuse des compétitions, le Japon change de sélectionneur. L'ancien entraîneur du PSG et de Lille ne connaitra donc pas une deuxième Coupe du monde après l'avoir disputée avec l'Algérie en 2014.

Related Articles