Facebook collecte des données même hors connexion

Facebook collecte des données même hors connexion

Facebook affirme collecter les données d'internautes qui ne possèdent pas de compte sur le réseau social.

Dans un billet de blog, David Baser, Product Management Director du groupe, évoque principalement la récupération par Facebook de données d'autres sites et applications ayant recours à des outils estampillés Facebook. Google est quant à lui omniprésent dans la collecte de datas via Google Analytics (installé sur quasiment 100% des sites occidentaux) et Amazon, Twitter et Google proposent des services de login. Le réseau aurait en effet supprimé des milliers de comptes de l'organisation terroriste. Lundi, un long message publié sur le blog de l'entreprise a tenté de donner des explications sur cette pratique de collecte, connue depuis longtemps. Facebook justifie cette augmentation par des " menaces spécifiques pour sa sécurité, liée à sa fonction de fondateur, de président et de directeur général ". Le géant américain profite aussi de sa plateforme Facebook Analytics, qui permet aux sites ou aux applications de mesurer leur audience.

Facebook, embourbé dans un scandale de détournement d'informations personnelles, a confirmé lundi qu'il collectait les données d'internautes y compris lorsqu'ils n'étaient pas sur le réseau social, une pratique dont, dit-il, il n'a pas l'apanage. Dans un style des plus pédagogiques le Product Management Director du réseau social aux 2 milliards d'utilisateurs explique en substance que tout site utilisant des produits Facebook (boutons like ou share, publicités, log in with Facebook.) envoie à Facebook l'adresse IP, le navigateur, le système d'exploitation et l'appareil utilisés mais aussi des cookies et éventuellement l'application qui a mené au site.

Procédure disciplinaire contre la Fédération russe — FIFA-Racisme
Effectivement, "une procédure disciplinaire a été ouverte contre la Fédération russe de football". Nous n'avons pas d'autre commentaire à ce stade " a expliqué un porte-parole de l'AFP.

Ainsi " lorsque vous visitez un site ou une application qui utilise nos services, nous recevons des informations même si vous êtes déconnecté ou si vous n'avez pas de compte Facebook.

"Nous exigeons des sites et applications qui utilisent nos outils de vous dire qu'ils collectent des informations et qu'ils les partagent avec nous et (exigeons) qu'ils vous en demandent l'autorisation", écrit encore David Baser. Pour la première fois Facebook détaille quelles données sont collectées et pourquoi. Les cookies nous permettent aussi de reconnaître les visiteurs qui utilisent Facebook pour que nous puissions fournir des informations démographiques comme lâge et le genre des gens utilisant lapplication. L'IP sert par exemple à connaître la langue de l'utilisateur.

Ces précieuses données permettent aussi de renforcer le matraquage publicitaire. Facebook cherche aussi à savoir si un internaute utilise Facebook, sinon il aura droit à une annonce l'encourageant à sinscrire sur le réseau social. Ce pixel permet notamment de diffuser de la publicité sur Facebook à certains utilisateurs selon leur comportement sur votre site.

Related Articles