Nouvelle nuit d'échauffourées entre policiers et jeunes, 18 interpellations

Nouvelle nuit d'échauffourées entre policiers et jeunes, 18 interpellations

Dans le quartier de la Reynerie, 24 véhicules et de nombreux conteneurs poubelles ont été incendiés, a compléter une source policière. Des voitures ont également été incendiées. Très nombreuses forces de l'ordre prises à partie.

Peu de temps après durant la soirée, le Commissariat de Bellefontaine était la cible de dizaines d'individus, hostiles et qui caillassaient la façade du Commissariat. Un hélicoptère de la gendarmerie a également survolé les lieux.

La tension dans le quartier, selon Arnaud Bavois, est montée dans l'après-midi après le contrôle d'une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police.

Les 18 personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour des faits de dégradation par incendie, outrage, rébellion, jets de projectiles et participation à un attroupement armé.

Nouvelle soirée tendue à Toulouse lundi soir.

Quelles conséquences sur la guerre — Frappes en Syrie
Mais pour un haut responsable du groupe rebelle islamiste Jaich al-Islam, ces frappes ne seront qu'une "farce" tant que M. Emmanuel Macron sur BFMTV et Mediapart. "Aujourd'hui, celui qui bloque ce processus, c'est Bachar al-Assad lui-même".

La mort d'un détenu à la maison d'arrêt voisine de Seysses, retrouvé pendu dans sa cellule samedi, serait selon certaines sources à l'origine de ces émeutes.

Un "dispositif conséquent" a été prévu pour la nuit du lundi 16 avril, afin d'éviter tout nouveau débordements.

La Reynerie et Bellefontaine sont situés dans le quartier du Grand Mirail, qui compte plus de 40.000 habitants.

En attentant, par crainte de nouveaux débordements, la préfecture de la Haute-Garonne a décidé d'interdire la vente et le transports de carburant au détail, a-t-on appris ce lundi soir dans un communiqué. Le quartier, visité par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb le 9 mars dernier, a été retenu par le gouvernement pour l'expérimentation de la police de sécurité du quotidien.

Related Articles