Un Casque bleu tué dans le Nord — Mali

Un Casque bleu tué dans le Nord — Mali

La MINUSMA a immédiatement organisé les évacuations médicales nécessaires et renforcé la sécurisation du camp. "Aujourd'hui (vendredi) à 19H00 (heure locale et GMT), deux hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur un véhicule de la Minusma dans la ville de Gao". "A 18H45, les soldats de la paix ont essuyé des tirs de mortier, dont plusieurs ont atteint leur camp".

Jeudi, deux autres Casques bleus ont été tués dans la région de Kidal, dans le nord-est du pays.

Deux départements placés en vigilance orange "vent violent" — Météo
Les premières rafales sont attendus dimanche à partir de 6 heures du matin. Météo France annonce un épisode de vent violent. On attend des rafales à 110 km/h.

"Cette dernière attaque porte à 102 le nombre de Casques bleus ayant été victimes d'actes hostiles depuis leur déploiement au Mali en juillet 2013", selon le communiqué. L'Union européenne veut rappeler son "soutien à la MINUSMA ainsi que notre plein engagement à soutenir les efforts du Mali et des pays du G5 Sahel en faveur de la paix, la sécurité et le développement du pays et de la région".

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, s'est dit "outré que l'on s'en prenne une fois de plus à des soldats de la paix".

Related Articles