Volte-face de Donald Trump sur le traité transpacifique

Volte-face de Donald Trump sur le traité transpacifique

Alors qu'il s'était retiré sans menagement leur jour de son investiture, Donald Trump se dit maintenant prêt à rejoindre le Traité de libre-échange transpacifique.

"Nous aimerions saluer l'initiative du président (américain) si elle signifie qu'il reconnaît la portée et la signification du TPP", a ajouté M. Suga, disant attendre plus de précisions sur les intentions américaines. Seule condition: qu'il soit "meilleur". Le président des États-Unis souhaite revenir à la table des discussions.

Auparavant le sénateur républicain Ben Sasse avait déclaré à des journalistes: " La grande nouvelle qui est sortie de cette réunion ce matin est que le président a demandé à Larry Kudlow [son principal conseiller économique] et à l'ambassadeur [Robert] Lighthizer de regarder comment entrer de nouveau dans les négociations TPP".

Pour Tokyo, il serait "extrêmement difficile" de renégocier certaines parties du traité, désormais appelé Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), car "il ressemble à une sculpture de verre". Donald Trump avait choisi de se retirer du traité initial dès son arrivée à la Maison Blanche l'an passé.

Début des opérations de déblaiement sur la ZAD — NDDL
Les gendarmes mobiles ont ensuite ciblé un potager collectif, situé lui aussi à plus d'une centaine de mètres de la D281. La préfète de la région a annoncé mardi que l'objectif était de démanteler "de 30 à 40" sites.

Cette annonce intervient alors que les États-Unis et la Chine sont en profond désaccord sur le commerce international. Trump indique dans un tweet avoir déjà un accord avec six des onze pays signataires. Le 8 mars, Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam l'ont paraphé.

Le TPP avait été initialement promu par Washington, sous la présidence de Barack Obama.

"Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu, quand nous le jugerons le plus utile et le plus efficace", a-t-il dit sur la chaîne de télévision TF1, semblant se donner du temps après avoir évoqué mardi une annonce "dans les prochains jours".

Related Articles