En Allemagne, Macron met la pression sur Merkel pour réformer l'Europe

En Allemagne, Macron met la pression sur Merkel pour réformer l'Europe

En septembre, le président de la République avait lors de son discours de la Sorbonne présenté de nombreuses pistes pour "refonder" l'Union européenne.

Pas question pour autant de se passer de l'aide de la chancelière: "il est essentiel pour lui de poursuivre un récit positif sur l'Europe, et pour cela il a besoin de Merkel", analyse le journal allemand. Emmanuel Macron a rappelé que Denis de Rougemont, avait appelé, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, à une Charte des droits et des valeurs européennes, et c'est quelques années plus tard en 1951 en fait qu'il y a eu la Convention européenne des droits de l'homme qui définit cette charte des valeurs. Emmanuel Macron s'est adressé aux Allemands sans détour jeudi, les pressant de lui faire confiance en oubliant certains tabous afin de réformer l'Europe et la zone euro pour les sauver.

Renforcer la zone euro. Angela Merkel était alors plongée pleinement dans les élections législatives qu'elle a remportées mais sans majorité absolue. Cette visite dans la capitale de l'empereur Charlemagne est l'occasion pour le chef de l'Etat de soigner son image d'Européen convaincu, sur laquelle il a bâti sa victoire à l'élection présidentielle il y a juste un an.

Après avoir défendu les réformes conduites en France pour diminuer la dépense publique, Emmanuel Macron a néanmoins exhorté l'Allemagne à dépasser son "fétichisme" pour les excédents budgétaires et commerciaux, dans le cadre des réformes nécessaires en Europe. Ses alliés européens sont dans le doute.

Le tourbillon diplomatique s'accélère autour de la Corée du Nord
Que pèsent désormais les efforts de paix du président sud-coréen Moon Jae-in? Also, good meeting with Kim Jong Un . Kim a rencontré cette semaine le président chinois Xi Jinping pour la deuxième fois en un peu plus d'un mois.

'Je crois à une zone euro plus forte, plus intégrée avec un budget propre permettant les investissements et la convergence parce que c'est le seul moyen de permettre à tous les Etats qui souhaitent aller de l'avant d'aller dans cette direction', a déclaré M. Macron après avoir reçu le prix européen Charlemagne en présence de la chancelière Angela Merkel. Oui, ce sont des discussions difficiles car les cultures sont différentes.

Les deux dirigeants ont toutefois accordé leurs positions sur les turbulences que traverse le monde après le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien.

"Ne soyons pas faible, ne subissons pas", a martelé le chef de l'Etat français, qui a plaidé pour une "souveraineté européenne (.) qui doit nous conduire à faire de l'Europe une puissance géopolitique, commerciale, climatique, économique, alimentaire, diplomatique propre". LaFAZ insiste ainsi sur leurs liens de travail, bien plus proches que ce qu'il peut parfois apparaître: "ils continuent de communiquer par SMS, et après chaque rencontre avec des dirigeants européens ils se retrouvent pour des comptes rendus nocturnes informels." .

Related Articles