La France jugée, Lyon dans les zones rouges — Pollution de l'air

La France jugée, Lyon dans les zones rouges — Pollution de l'air

Pour l'eurodéputée Michèle Rivasi, "la Commission européenne n'a pas flanchée quant au respect de la législation sur les seuils d'émissions polluantes, salue-t-elle dans un communiqué". L'Espagne, la Slovaquie et la République Tchèque ont évité leur renvoi devant la CJUE en promettant de prendre des dispositions de nature à leur permettre de respecter les critères européens, a précisé Karmenu Vella.

La Hongrie, l'Italie et la Roumanie sont, elles, mises en cause pour la présence élevée de particules fines, auxquels on attribue près de 400.000 décès prématurés par an. Le N2O serait responsable de 9 300 morts prématurées en France chaque année. Elle avait accordé une "dernière chance" aux neuf Etats membres considérés comme les mauvais élèves de l'UE, dont les cinq premières économies de l'Union. Elle exigeait notamment de leur part "des mesures additionnelles crédibles, opportunes et efficaces".

Le ministre français Nicolas Hulot avait estimé que le plan d'action présenté par Paris pour les 14 zones les plus polluées de France était "à la hauteur des enjeux".

Le ministère en charge de l'énergie a annoncé que de nouvelles mesures pour lutter contre la pollution de l'air seront annoncées en juin dans le cadre de la loi d'orientation des mobilités. Outre-Rhin, la ministre socialiste de l'Environnement a appelé en réponse à accentuer les contraintes techniques sur les constructeurs de diesel " parce qu'ils ont créé le problème ".

Inauguration de l'Ambassade des États-Unis à Jérusalem : 41 Palestiniens tués
En Cisjordanie, selon l'armée israélienne, environ 1 300 personnes ont participé à des manifestations parfois violentes. Les Palestiniens manifestaient lundi contre le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

La Commission européenne va ainsi renvoyer ces pays devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE).

Ce n'est pas la première fois que la Commission prend ce type de décision. Deux Etats membres ont déjà été reconnus coupables d'avoir manqué à leurs obligations pour les émissions de particules fines: la Bulgarie et la Pologne. Mais pour l'instant, aucune sanction financière n'a été prononcée.

La Commission a ouvert une trentaine de procédures d'infraction en matière de pollution atmosphérique, qui en sont à différents stades d'avancement. Selon les informations relayées par le Monde, la France est loin d'être le seul cancre en matière de qualité de l'air.

Related Articles