La rupture d'un barrage fait au moins 20 morts — Kenya

La rupture d'un barrage fait au moins 20 morts — Kenya

Une situation qui a causé la mort d'au moins 32 personnes.

Une scène digne d'un vrai carnage a contraint les secours à opérer toute la nuit afin de mettre à l'abri les rescapés et récupérer les victimes.

Le barrage de Solai, situé près de la ville de Nakuru, à environ 160 km au nord de Nairobi, a cédé et ses eaux ont balayé les maisons de cette zone rurale.

"Une dizaine de personnes ont été confirmées mortes, avec plus de 50 blessées transportées à l'hôpital de Subukia".

Charles et Camilla en vacances en France
Ils assisteront dans un premier temps à une cérémonie commémorative de l'armistice de la Seconde Guerre Mondiale sur l'Île aux Cygnes du parc de la Tête d'Or.

" Nous sommes très inquiets car de nombreux habitants sont portés disparus et nous craignons qu'ils ne soient enterrés sous les décombres dans les zones les plus basses " explique Peter Mbae, membre de l'assemblée du comté de Nakuru. Les trois dernières saisons avaient été pauvres en précipitations, mais celle en cours a vu des pluies torrentielles s'abattre sur une bonne partie du pays et dans le reste de l'Afrique de l'Est.

Quelque 150 personnes ont été tuées au Kenya par les inondations depuis le début de la saison des pluies en mars, selon un dernier bilan du gouvernement kényan rendu public mercredi (132 morts), auxquelles s'ajoutent les victimes de la catastrophe du barrage de Solai.

La Croix-Rouge kényane a récemment lancé un appel aux dons de 5 millions de dollars (4 M EUR) pour venir en aide aux sinistrés dans 32 des 47 comtés du pays.

Related Articles