OL : Cette performance face à Troyes qui fait chaud au coeur d'Aulas

OL : Cette performance face à Troyes qui fait chaud au coeur d'Aulas

Quelques minutes après un communiqué publié par l'OL, Jean-Michel Aulas s'est exprimé personnellement sur les sanctions décidées par la commission d'appel de la FFF à l'encontre de plusieurs joueurs lyonnais. Après les heurts entre joueurs au terme du match Marseille-Lyon (2-3) le 18 mars, la FFF a infligé cinq matches de suspension au gardien lyonnais Anthony Lopes (contre 3 par la commission de discipline de la LFP à l'origine), deux matches dont un avec sursis au Marseillais Marcelo (contre 2 avec sursis), et un match de suspension au Lyonnais Mouctar Diakhaby, épargné dans un premier temps.

Cyclisme Giro: nouvelle victoire de Viviani dans la 3e étape
Il a remis ça en devançant ses compatriotes Sacha Modolo (EFEF) et Sam Bennett (Bora-Hansgrohe). Les routes rectilignes dans le désert d'Israël n'avaient pas de quoi enthousiasmé les coureurs.

"Je serai présent dans la tribune aux côtés de Jacques-Henri Eyraud pour que toutes les précautions soient prises et qu'il n'y ait pas de mauvaise langue qui viennent dire des choses qui ne sont pas la réalité", a-t-il poursuivi, avant d'assurer: "Nous sommes très satisfaits qu'une équipe française arrive en finale". J'avais décidé de ne pas aller à cette Commission d'appel parce que je suis membre du Comex de la FFF. Le président de l'OL estime qu'elles sont très pénalisantes pour son club, lequel est en course pour obtenir une qualification pour la Ligue des Champions. Et triste. L'appel n'étant pas suspensif, il reste deux matchs de championnat, donc, on va assumer. L'axe central sera décimé. Ce qu'a regretté JMA: " On va se présenter en Alsace (à Strasbourg) sans défense. "Je ne tiendrai pas des propos à la Eyraud", a encore ajouté Jean-Michel Aulas. "(...) Je ne sais pas si les clubs qui sont concurrents de Strasbourg (17e et à la lutte pour le maintien, ndlr) vont apprécier".

Related Articles