Spotify retire la musique de R. Kelly de ses playlists

Spotify retire la musique de R. Kelly de ses playlists

Un peu après R. Kelly, ce sont les musiques de XXXtentacion, accusé d'avoir battu sa femme enceinte, qui ont disparu des listes de lecture de la plate-forme. Les morceaux du chanteur et son profil sont toujours accessibles par le moteur de recherche.

Spotify a retiré R. Kelly de toutes playlists éditorialisées et automatisées jeudi, a annoncé la société à Billboard.

Pour concevoir cette nouvelle politique, Spotify s'est associé à diverses associations de défense des minorités, comme l'Anti-Defamation League (ADL), Color of Change, Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD), Muslim Advocates ou l'International Network Against Cyber Hate. ", avant d'énumérer une vingtaine d'artistes accusés de violences domestiques ou sexuelles. Lorsqu'un artiste ou un créateur fait quelque chose de particulièrement haineux ou violent, ça peut affecter notre façon de travailler avec lui". Niant chacune des accusations dont il a été l'objet, il n'a jamais été condamné. Le mouvement, mis en lumière le 30 avril dernier par l'organisation Time's Up, demande à sa maison de disque, aux stations de radios ou encore aux salles de concert de cesser leur soutien au chanteur. Mais Spotify n'en fera pas la promotion. " peut-on ainsi lire dans un texte délivré par la plateforme de streaming, en ajoutant toutefois qu'il ne s'agissait pas de cette censure mais de programmer des musiciens et chanteurs qui " reflètent leurs valeurs ".

Jeune femme moquée par le Samu: Agnès Buzyn dénonce de " graves dysfonctionnements "
La jeune femme est décédée quelques heures après son appel au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg . Mais nous n'avons pas redimensionné les centres d'appels pour répondre à la demande.

Cette décision arrive neuf mois après les manifestations de l'extrême droite américaine à Charlottesville (État de Virginie), à la suite desquelles Spotify avait déjà entamé le combat en mettant plusieurs hymnes suprémacistes définitivement hors-ligne.

XXXTentacion a également disparu des playlists Spotify. " Qu'en sera-t-il du discernement entre l'œuvre et l'artiste?" " Elle cite notamment Michael Jackson et Dr. Dre".

Kelly, qui a été accusé par plusieurs femmes au cours de l'année écoulée d'inconduite sexuelle et d'avoir dirigé un présumé "culte sexuel", n'apparaîtra plus sur les playlists de Spotify comme Discover Weekly ou New Music Friday dans le cadre de la nouvelle politique de l'entreprise en matière de "conduite haineuse", a expliqué Spotify à Billboard. Les proches de R. Kelly accusent la plateforme de "se plier aux caprices des réseaux sociaux", choisissant "un camp" dans une affaire "qui n'a rien à voir avec le service aux consommateurs".

Related Articles